FORMATIONS certifiantes

Nos formations certifiantes débouchent sur un certificat de qualification reconnu par les branches professionnelles et apportent des compétences sur un métier précis.

Elles sont en lien direct avec les besoins opérationnels.

 

Pour toute demande d’informations ou de tarifs concernant une formation, vous pouvez nous contacter via l’adresse mail accueilplateforme@nge.fr.

Nos formations peuvent être adaptées à un public en situation de handicap, n’hésitez pas à nous contacter.

Nos formations en apprentissage :

 

Taux de réussite : 70% du titre pro complet

   

Previous Next

Informations sur l’apprentissage :

L’apprentissage est accessible entre 16 ans et 30 ans (29 ans révolus).

Il est possible de reporter l’âge maximum à 35 ans (34 ans révolus) dans les cas suivants :

  • L’apprenti veut signer un nouveau contrat pour accéder à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été rompu pour inaptitude physique et temporaire

Dans l’ensemble de ces cas, il ne doit pas s’écouler plus d’1 an entre les 2 contrats.

Il n’y a pas d’âge limite dans les cas suivants :

  • L’apprenti est reconnu travailleur handicapé
  • L’apprenti envisage de créer ou reprendre une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme (exemple : dispositif d’aide individualisée Acre, Nacre ou Cape)
  • L’apprenti est une personne inscrite en tant que sportif de haut niveau
  • L’apprenti n’obtient pas le diplôme ou le titre professionnel visé. Dans ce cas, l’apprentissage peut être prolongé pour 1 an maximum avec un nouveau contrat chez un autre employeur.

Les droits de l’apprenti :

  • Droit aux congés payés calculé sur la base de 2.5 jours par mois d’apprentissage écoulé.
  • Bénéficier de la protection sociale comme l’ensemble des salariés y compris pendant le temps passé en formation.
  • La rémunération est calculée en fonction de l’âge et de sa progression dans le cycle de formation en apprentissage. Le temps passé au sein de l’établissement, étant considéré comme du temps de travail, doit être rémunéré. Sauf en cas de dispositions conventionnelles plus favorables, le salaire de l’apprenti correspond à un pourcentage du SMIC.
  • Les allocations au logement pour un apprenti qui occupe un logement indépendant de celui de ses parents (plus de renseignements auprès de la CAF).
  • Une carte d’étudiant en apprentissage permettant de bénéficier de nombreux avantages financiers.

Les devoirs de l’apprenti :

  • Être assidu en formation et en entreprise,
  • Respecter le règlement intérieur de l’entreprise et du centre de formation,
  • Réaliser en entreprise les tâches confiées par le maître d’apprentissage,
  • Tenir à jour son livret de suivi,
  • Se présenter à l’examen final.

L’aide au permis de conduire :

Pour les contrats signés depuis le 1er janvier 2019, les apprentis peuvent bénéficier d’une aide d’un montant de 500 € pour financer leur permis de conduire.

Cette aide est financée par France Compétences, la nouvelle instance de gouvernance de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Elle est versée par le CFA à l’apprenti.

Pour l’obtenir, les apprentis doivent répondre aux critères suivants :

  • Être âgé d’au moins 18 ans,
  • Être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution,
  • Être engagé dans une auto-école et ne pas être titulaire du permis B au moment de la demande de l’aide financière.

Caisse d’allocations familiales :

Les aides personnalisées au logement :

  • Le calcul de ces aides s’établit sur les ressources financières de l’apprenti.

La prime d’activité :

  • Destinée à soutenir les personnes ayant un pouvoir d’achat modeste, elle peut être perçue par les apprentis, sous réserve de remplir certaines conditions.

Action Logement :

L’aide Mobili-jeune® :

  • C’est une subvention qui permet d’alléger la quittance de loyer. Elle s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans, en formation en alternance (sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation), au sein d’une entreprise du secteur privé non agricole. Le montant de l’aide s’élève entre 10 € et 100 € maximum chaque mois. L’aide est versée semestriellement durant l’année d’alternance en cours (soit deux versements représentant chacun 6 mois).

La garantie Visale :

  • C’est une caution, accordée au locataire, qui prend en charge le paiement du loyer et des charges locatives de la résidence principale, en cas de défaillance de paiement. Il peut s’agir d’un logement locatif privé ou social.

L’avance Loca-pass :

  • L’avance Loca-pass® permet de verser immédiatement le dépôt de garantie demandé par le bailleur et de le rembourser petit à petit, sans payer d’intérêts, sur une durée maximale de 25 mois. Son montant est de 1 200 € maximum. Cette aide au logement est ouverte aux jeunes de moins de 30 ans et aux salariés du secteur privé non agricole.